Accueil / Circuit touristique en voiture / Pays Baltes / ESTONIE

Ouvrages disponibles
auprés de 
Carnet de Sentier
59, rue Libergier
51100 REIMS
potierd@wanadoo.fr 

Saint-Nicaise

Opera

Boulingrin

Facade

Temple

Cité-Jardin

Tallinn la vieille ville haute


TALLIN, la vieille ville haute

 
Cette deuxième promenade, à la découverte de la vieille ville haute (tout est relatif…) nous emmènera sur la colline de TOOMPEA où résidait, aux temps anciens, la noblesse allemande qui pouvait ainsi, tout à loisir, dominer la ville basse où s'agitaient marchands et gueux…

On quitte donc l"hôtel Baltic pour monter à droite par la rue VIRU (la rue rue !). Pour sortir des sentiers trops battus, tourner à gauche dans la rue MUURIVAHE pour aller jusqu’à la place KARJAVARAVA où l’on pourra contempler l’imposant bâtiment qui abrite le complexe de cinéma SOPRUS. Dans SOPRUS , il ya russe et l’on a devant soi un bel exemple de l’architecture russe dominante des années 1955 dû aux architectes August Volberg et Peeter Tarvas.

De là, on remonte vers la vaste esplanade de l’église St NICOLAS. Construite dés le XIII° par des marchands westphaliens, St NICOLAS renferme quelques pièces dont un remarquable tryptique de maitre-autel et une peinture panoramique du XV° déroulant le thème de la « danse macabre », due à Berndt Notke, artiste peintre et sculpteur allemand, mort en mai 1509 à Lübeck. On continue par la rue HARJU vers la place VABADUSE VALJAK, en limite de la vieille ville et l’on tourne tout de suite à droite, avant le parking pour gravir l’escalier qui grimpe vers TOOMPEA et arriver à la rue KOMANDANDI TEE. Se trouve là, massive, la tour Kiek in de Kök, ancienne tour poudrière dont le nom signifie « regarde dans la cuisine » ce dont ne devait pas se priver les gardes en faction qui lorgnaient sur les maisons basses à l’entour…

Tourner à droite dans TOM KOOLI pour aller vers la Place Lossi et visiter l’imposante et néammoins très belle cathédrale Alexandre NEVSKI. Cette église symbolise à elle seule l’esprit des constructions réalisées à la fin du XIX°, lors de la russification de ces territoires.

En face, le parlement, joli palais à la façade rose et baroque, s’intègre dans l’ancien château de Toompea. Poursuivre la rue TOM KOOLI jusqu’à la place KIRIKU où s’élève l’église luthérienne du Dôme également nommée Cathédrale de la Vierge Marie. Edifiée dés 1233, elle fut rebâtie au fil des siècles et abrite aujourd’hui de nombreuses tombes de la noblesse allemande qui résidait sur la colline. A partir de là, il faut déambuler dans le lacis de ruelles qui serpentent sans risque de se perdre. On découvre ainsi de charmantes terrasses qui offrent de spectaculaires points de vue sur la vieille cité estonienne, hérissée de tours et de clochers. Il faut laisser libre à son imagination et se laisser guider par ses pas qui, de toute façon, nous ramènent au Dôme ; de là on file par la rue PIISKOPI, à l’arrière d’A.Nevski puis l’on suit PILK JALG, belle rue descendante en pavé qui longe la base de la citadelle pour aboutir à la tour du même nom, autrefois, seul accès à TOOMPEA.

On rejoint ensuite la place de l’Hôtel de Ville puis retour à l’hôtel par la rue VANA.