Accueil / Circuit touristique en voiture / Pays Baltes

Ouvrages disponibles
auprés de 
Carnet de Sentier
59, rue Libergier
51100 REIMS
potierd@wanadoo.fr 

Saint-Nicaise

Opera

Boulingrin

Facade

Temple

Cité-Jardin

LITUANIE

Découverte rapide des pays Baltes (6 jours)

Estonie - Lettonie – Lituanie

 

Six jours pour découvrir les pays Baltes, c'est bien sûr trop peu et sans doute le minimum pour en permettre une première approche et se donner l'objectif, à terme, d’aller redécouvrir, en profondeur, chacun de ces trois pays.

S’ils sont régulièrement évoqués sous le titre générique de « Pays Baltes », ces 3 contrées qui partagent un littoral battu par les flots de la Mer Baltique ont surtout en commun d’avoir eu à subir, tout au long de leur histoire, les occupations successives de leurs puissants et encombrants voisins allemands, polonais, suédois, danois et russes.

Ces marches d’Empire ont aujourd’hui, et depuis 1991, enfin pu recouvrer autonomie et souveraineté.

Membres de l’U.E., les trois états travaillent sur leur développement économique et la modernisation des leurs infrastructures avec l’espoir de rentrer dans la zone Euro à l’horizon 2010. Risque de s’en suivre une envolée des prix déjà perceptible mais encore contenue.

Des liens économiques forts avec l’Europe de l’ouest ont déjà existé dans le passé à travers l’appartenance des grandes villes baltes à la Ligue Hanséatique. Cette ligue des marchands, inspirée par les marchands allemands de Lübeck de Brême et d’ailleurs était plutôt, dans ces pays, l’expression d’un colonialisme économique. Avant ou avec le commerce, il y a souvent le prétexte religieux. Les Pays Baltes n’y échappèrent pas même s’ils furent les plus rétifs à la christianisation qui n’intervint qu’à partir du XII°siècle.

La Ligue Hanséatique

Née en 1161 à Visby, dans l’île de Gotland, la première Hanse de commerçants, souhaita profiter d’un maillage de ports sûrs et protégés dans la Mer Baltique pour favoriser les échanges commerciaux maritimes.

L’extension de cette première Hanse se fit à partir de Lübeck vers Riga, dés 1201 ; Les Chevaliers Teutoniques, sorte de Templiers du nord, dont le grand maître faisait partie de la Hanse, participèrent activement à l’extension de la Hanse par la conquête et la « pacification » des rivages de la mer Baltique.

A l’époque on ne craignait pas les conflits d’intérêt…

De vastes et fructueux échanges commerciaux se mirent alors en œuvre, concernant en particulier le commerce des fourrures, du miel, des céréales, du bois, de l’ambre mais aussi des produits de la métallurgie naissante et bien sûr, des harengs !

La Hanse perdra de sa force et de son rayonnement à la fin du XV°siècle, la Guerre de 30 ans, au début du XVII° siècle en accélèrera le déclin et signera la fin cette vaste organisation commerciale et humaine. Force est de reconnaître que la présence de la ligue dans ces trois pays a été, d’une manière ou d’une autre civilisatrice et il est aujourd’hui bien agréable d’en contempler le souvenir, à travers des édifices remarquables, dans des pays redevenus enfin libres.