Accueil / Randonnée pédestre / Randonnées en France / Nord - Picardie

Ouvrages disponibles
auprés de 
Carnet de Sentier
59, rue Libergier
51100 REIMS
potierd@wanadoo.fr 

Saint-Nicaise

Opera

Boulingrin

Facade

Temple

Cité-Jardin

Le circuit des vendangeoirs

 

 

23 mars 2016

 

Carte IGN LAON 2710 O

 

Circuit en boucle

Longueur : environ 24 km

Durée : environ 05h30mn hors temps de repos et de repas

 

Départ et retour : Nouvion-le-Vineux (02)

 

Cette randonnée, assez longue, permet de découvrir de beaux villages dans lesquels se trouvent de remarquables vendangeoirs, souvenir d’un temps où la vigne était présente dans ces contrées et de tout aussi remarquables églises qui témoignent de la richesse architecturale du sud Laonnois.

A mi-chemin, si l’on ne sort pas le repas du sac, il est possible de faire étape à Bruyères-et-Montbérault et d’y déjeuner au restaurant situé derrière l’église (Au plaisir des Mets, 2, avenue de Verdun).

 

Nouvion-le-Vineux est dominé par la belle église Saint-Martin, érigée au cours des XIIème et XIIIème siècle. La tour est divisée en trois niveaux qui correspondent à trois campagnes de travaux s’échelonnant du début du XII° et s’achevant au milieu du XIIIème siècle. Le traitement des colonnes est étonnant, semblant puiser son inspiration dans le monde oriental (ce qui n’était pas rare à l’origine de l’architecture romane).

L’intérieur rappelle l’architecture de la cathédrale de Laon et propose un beau registre de chapiteaux ornés.

 

00h00mn Départ depuis le monument aux morts en face du lavoir en bois de 1841(une large place permet un stationnement aisé).

On prend la rue qui monte vers l’église.

00h03mn A la mairie, tourner à gauche pour aller vers l’église Saint-Martin. L’entrée se fait par la petite porte à droite.

Après la visite on revient sur ses pas jusqu’à la mairie puis l’on prend à gauche la rue du Vieux Mont et l’on suit un chemin au marquage Jaune-bleu. On pénètre ensuite dans la forêt par un chemin creux bien marqué qui s’élève pour atteindre le plateau. A remarquer les entrées de creutes (grottes) ainsi que le vieux pavage au sol.

00h23mn On débouche sur le plateau au lieu-dit “Le Porchet” à une petite jonction goudronnée ; prendre à droite en direction du pylône électrique.

00h26mn Au niveau du pylone, prendre à gauche le chemin qui se poursuit en courbe de niveau en direction de la Ferme du château de Presles, chemin large et confortable.

00h42mn Jonction avec une petite route et l’on arrive aux bâtiments de la ferme. Celle-ci fut édifiée au XIVème siècle par l’évêque de Laon, Gauthier de Mortagne. Il reste des fragments de remparts et des fossés encore bien visibles. Tourner à gauche en suivant la route qui amorce une descente. A la première maison, quitter la route pour emprunter le chemin qui part vers la droite.

01h04mn On évolue toujours en courbe de niveau sur le plateau ; ignorer le chemin qui part à gauche.

01h07mn Entrée dans la forêt.

01h12mn Alternance de bois et de champs ; Au lieu-dit “Le gros Chêne”, on peut apercevoir les toitures des bâtiments au lieu-dit “Les Carrières”.

01h20mn “Les Carrières”, beaux bâtiments en extrémité du plateau ; de là descend une petite route que l’on suit.

01h23mn Au niveau d’un captage d’eau, prendre le chemin sur la droite puis tourner de suite à gauche pour traverser la vallée Saint-Pierre. En face, sur le plateau on voit la ferme du Moulin de la Tour.

01h30mn petit passage à gué facile, on tourne ensuite à gauche puis à droite pour monter sur le plateau.

01h37mn Après une montée soutenue, on parvient au Mont Saint-Pierre. De là prendre le chemin à droite pour aller jusqu’à la D 967.

01h50mn Intersection avec la D 967 (prudence). Une fois celle-ci franchie, on tourne à gauche au coin du bosquet sur un chemin peu marqué pour aller vers le forêt. Sur la gauche, belle vue sur la silhouette de la Cathédrale de Laon.

01h56mn Entrer dans la forêt en tournant à gauche ; le chemin amorce une douce descente.

02h05mn Sortie de la forêt, au loin les premières maisons de Chéret.

02h07mn En fond de vallon, le chemin tourne à droite.

02h10mn Croisée de chemins, prendre à gauche.

02h16mn Arrivée au village de Chéret par le Chemin de Romez ; prendre à gauche. On parvient à la rue du Mont ; tourner à droite dans le chemin de Vaux Brésil non sans avoir vu l’amusante fontaine sur la gauche.

02h19mn Tourner à gauche et suivre le chemin des Croannes, creux et bien tracé qui s’élève progressivement vers le haut du plateau. (entrée de creuttes à droite, en haut du chemin).

02h30mn A 168 m d’altitude on foule les “Terres du Moulin à vent” après avoir pris à gauche pour aller vers Bruyères-et-Montbérault. Il suffit d’aller droit devant soi en ignorant les rares chemins de traverse. A droite, la ferme des Catherinettes.

02h36mn Extrémité ouest du plateau ; on continue tout droit cers le sous-bois pour amorcer la descente.

02h40mn Dans la forêt, fourche, prendre à droite.

02h45mn Jonction avec un large chemin qui mène à Bruyères. Prendre le clocher en point de mire et traverser la longue et fastidieuse zone pavillonnaire.

On arrive au centre du bourg par la rue de la Batterie ; l’église est juste en face. Il faut traverser la place des Lleups pour parvenir à l’église Notre-Dame. Celle-ci, édifiée à partir du milieu du XIIème siècle, se singularise par une décoration extérieure luxuriante alternant décor animal et végétal, ensemble monumental beaucoup plus développé et épanoui que dans toute autre église de la région.

La mi-chemin est franchie et l’on peut choisir de se restaurer sur place.

On repart en suivant la rue Arsène Houssaye (homme de lettres français, natif du lieu (1815-1896), auteur prolifique, il fut administrateur de la Comédie Française).

03h00mn Cette rue mène à un vaste rond-point qu’il faut franchir puis tourner de suite à droite et rapidement à gauche au long des jardins et suivre ainsi en parallèle la D25.

03h03mn passées les dernières maisons de Bruyères, on se laisse guider par le clocher de l’église de Vorges, toute proche.

03h07mn Tourner à droite dans la rue principale de Vorges puis prendre à gauche la rue des Bordeaux et arriver ainsi sur la place de l’église Saint-Jean-Baptiste. Celle-ci diffère de celles des villages voisins par une fortification partielle au temps de la Guerre de Cent ans, alors que l’édifice était inclus dans un ensemble fortifié, le Moustier, qui avait fossés, portes et donjons. D’après une tradition locale, la reine Blanche de Castille, souffrant d’une fièvre tenace y aurait trouvé la guérison lors d’un pèlerinage en 1250.

Comme les autres villages traversés au long de cette randonnée, Vorges abonde en beaux vendangeoirs qui témoignent de ce que fut la richesse de cette région viticole.

Quittant l’église on poursuit la rue du Mont pour croiser la D25, filer droit devant et s’engager dans l’avenue de Vincennes (ville marraine de Vorges en 1920).

03h17mn On longe l’ancienne gare en briques rouge puis l’on parvient à une fourche avec un calvaire au centre ; prendre à gauche et suivre le chemin de la Christopherie.

03h23mn A la fourche, prendre à droite et entrer dans la forêt.

03h35mn Ancienne ferme de la Christopherie. Prendre la route sur la gauche puis tourner à droite 100m plus loin, on progresse en lisière de forêt, en direction de Presles-et-Thierny.

03h41mn Fourche, prendre à droite en suivant le chemin malheureusement fort dégradé.

03h53mn Sortie de la forêt après un cheminement assez délicat ; on est en face de la ferme de Leuilly, sur les terres du “Bois de la Sence”.

03h58mn Evolution des territoires, le petit chemin à prendre à gauche a disparu ; il en reste néanmoins la trace entre deux parcelles ; il faut donc traverser le pré Lévêque en se calant sur la fin de la forêt à main droite. Cette courte traversée hors chemin permet de raccorder avec celui qui vient en retour du Moulin de Leuilly en direction de Presles-et-Thierny.

04h04mn la jonction est faite et l’on tourne à gauche pour aller vers la forêt.

04h07mn A une croisée de chemin, suivre tout droit

04h18mn A une croisée de chemin, suivre tout droit (bis)

04h22mn on ignore le chemin de traverse.

04h30mn franchissement d’une barrière (ouverte).

04h37mn Le village de Presles-et-Thierny est en vue. A la fourche à l’entrée, prendre à gauche en direction de l’église.

04h44mn Eglise de Presles-et-Thierny dans laquelle on pénètre pour apprécier l’architecture de l’une des plus anciennes églises de la région puisqu’elle fut édifiée à partir de la fin du XIème siècle. L’une des curiosités se situe au niveau au niveau de l’un des chapiteaux sur le côté nord de la grande nef : celui-ci porte un curieux bas-relief intitulé la messe de Saint-Leu et qui représente un prêtre officiant tenant en main un livre sur lequel se distingue les lettres grecques alpha et omega cependant que deux lions se disputent un vase sur la droite.

Quittant l’église, on tourne à gauche pour parvenir à la place de la Liberté (là aussi de beaux vendangeoirs !) puis l’on prend à droite la rue Ernest Carlier.

05h00mn Traverser la route et poursuivre en face. Arrivé aux dernières maisons du village, il faut prendre à gauche au niveau d’un potelet de direction et aller vers la forêt.

05h04mn Montée dans la forêt ; on ignore les petits chemins de traverse et l’on continue droit devant soi.

05h11mn Le chemin se redresse assez brusquement et devient raidillon.

05h14mn En haut de celui-ci, on tourne à droite pour entamer la descente vers Nouvion-le-Vineux.

05h19mn On rejoint une large piste que l’on prend sur la gauche et qui va nous ramener vers notre point de départ.

05h27mn retour devant le monument aux morts de Nouvion-le-Vineux et fin de la randonnée.