Accueil / Randonnée pédestre / Randonnées en France / En Champagne

Ouvrages disponibles
auprés de 
Carnet de Sentier
59, rue Libergier
51100 REIMS
potierd@wanadoo.fr 

Saint-Nicaise

Opera

Boulingrin

Facade

Temple

Cité-Jardin

Hermonville à la découverte de Saint-Aubeu

  

  

A la découverte de Saint-Aubeu

Caractéristiques
Distance à parcourir : 10,5 km
Durée 2h20 environ, hors temps d'arrêts
Altitude mini : 93 m
Altitude maxi : 218 m
Dénivelée positive : 211 m
Dénivelée négative : 212 m

Cette jolie balade sans difficulté particulière permet de parcourir une partie de la forêt qui s"étend à l'est de la "Montagne" qui surplombe Hermonville. Après la découverte de ce qui fut le hameau de Saint Aubeu, le chemin se poursuit en plateau, avec de beaux points de vues jusqu"à la ferme Saint Joseph, vigie plantée à 200m d'altitude, jusqu"à rejoindre Hermonville au terme d’une agréable descente.

00.00 Ayant rejoint Hermonville par la D944 en direction de Laon, on pénètre dans le village par la D30. Suivre l’avenue de Champagne pour arriver sur un point d’information touristique avec une vaste place et un beau marronnier sur la droite qui constituera le point de départ.

00.05 mn On longe le cimetière du village en suivant l’avenue de Champagne
08.00 mn Fourche ; prendre à gauche la rue de Sommeville
10.00 mn Raccordement avec la départementale ; prendre sur la gauche en direction du garage Renault
12.00 mn On tourne à droite à la rue de Dourdonnes
14.00 mn Cimetière britannique d’Hermonville où reposent les dépouilles de 244 soldats de l’Empire, majoritairement de la 21ème division et qui trovèrent la mort pendant les violents combats de l’offensive allemande de mai et juin 1918. A noter la tombe du soldat F. O’Neill du 1er bataillon Sherwood Foresters, exécuté pour désertion le 16 mai 1918 (plot 3 G6). Le Royaume-Uni, en avance sur la France, a choisi de réhabiliter et de rendre leur honneur aux soldats exécutés pour rébellion, mutinerie ou désertion ; une mesure pleine de sagesse et d’humanité compte-tenu des circonstances de l’époque.
On longe le cimetière puis
15.00 mn Tourner à droite pour suivre le chemin qui grimpe vers la "Montagne“ à travers le vignoble.
18.00 mn Fourche, continuer tout droit
21.30 mn Chemin de traverse en lisière de la forêt que l’on emprunte sur la gauche
23.30 mn Alors que le chemin s’élève sur la gauche, il faut prendre le petit embranchement à droite qui pénètre dans la forêt, vers le mont Chatte. On suit un beau sentier autrefois empierré.
27.30 mn Croisée de chemins ; prendre droit devant soi vers le nord
31.00 mn Nouvelle croisée de chemins ; prendre à droite puis immédiatement à gauche, toujours en direction N-NE
36.00 mn Croisée des 6 chemins ; prendre face à soi le chemin qui progresse vers le nord
40.30 mn Chemin de traverse ; on tourne à gauche vers l’ouest

44.00 mn A la croisée des chemins, continuer droit devant soi
46.00 mn Fourche ; prendre à gauche en direction du SW
51.30 mn Fourche ; prendre à droite puis, au chemin de traverse, prendre à gauche
53.30 mn Petit chemin vers la droite que l’on ignore. Le sentier s’élève maintenant plus vigoureusement
58.30 mn Chemin à gauche ; on aperçoit sur la droite les ruines en briques d’un système d’élévation sur le coteau. On continue tout droit, maintenant en niveau sur le plateau, tout en suivant le NW
1.03.30 mn Petit départ sur la gauche au niveau d’un bassin artificiel ruiné ; on monte par un chemin étroit en logeant une ancienne fontaine dont on devine un bassin au sol
1.05 mn On parvient à une croix métallique érigée en 1834 et qui nous rappelle que nous sommes sur un lieu de pèlerinage, celui de la Fontaine Saint Aubeu.
Moine irlandais, Saint Aubeu participa à l'évangélisation des païens de l'Artois, au VIIème siècle. Mort à Laon vers 690, Saint Aubeu, à qui on attribue des miracles, est honoré dans l'église qui lui est dédiée à Wancourt, près d'Arras.
Texte gravé sur la croix :
« Saint Aubeu, honoré comme confesseur le 20 novembre dans le diocèse de Reims, prêchait l’évangile puis se retira où est ND de Liesse, où il vécut comme solitaire et y mourut en 690.Il semblait avoir affectionné les lieux où nous sommes actuellement. Une église y était bâtie et devint comme la fontaine, un lieu de vénération et de confiance. Le Lundi de Pâques on y venait de tous côtés en pèlerinage. La fontaine, tombée en état de vétusté, les Archevêques de Reims convinrent avec le Baron Le Vergeur
1) que le titre de paroisse  de cette serait transféré à celle qui existait dans la cour du château de Châlons-le-Vergeur
2) qu’une croix serait placée où était l’église, en 1834. Le chevalier Charles de Thuys, baron de Vergeur, s’est fait un devoir de ne pas oublier les volontés si respectueuses et de réparer ce que la revolution avait détruit.“

 

Quittant ce lieu étonnant, on suit une très belle allée forestière, bordée d’arbres majestueux qui témoignent de l’importance passée du site
1.08 mn On parvient à un chemin que l’on prend sur la gauche pour rapidement sortir de la forêt. On évolue maintenant sur le plateau en direction S-SW

1.18 mn On croise un chemin de traverse orienté W-E et l’on tourne à gauche avec en point de mire la croix de bois dite de Saint Aubeu en lisière de forêt
La croix correspond au point haut de la contrée avec une altitude de 218m (lieu-dit la Montagne). On poursuit sur le chemin bien marqué orienté S-E jusqu-à parvenir à la route départementale 30
1.30 mn Prendre la D30 sur la gauche puis tourner immédiatement à droite sur la petite route qui mène à la ferme Saint Joseph (prudence en traversant la route)
1.46 mn Arrivée à la ferme Saint Joseph que l’on contourne par la droite puis l’on tourne à gauche en longeant les bâtiments de la ferme pour entamer le retour sur Hermonville.
Le chemin part sur le plateau en direction E-EN
1.58 mn Rentrée dans la forêt ; suivre le chemin bien marqué qui amorce la descente vers le NE, en ignorant les petits chemins qui se présentent à gauche ou à droite
On longe le lieu-dit “la pâture des coquins“, sans doute la place où l’on punissait les fautifs…

2.06 mn on aperçoit les premières maisons d’Hermonville. L’entrée dans le village se fait par la “voie des vaches“ qui se transforme rapidement en rue de Prouilly que l’on suit jusqu’à la Place Truchon
2.15 mn On tourne à droite au Monument aux Morts puis au bout de la place, on emprunte la rue de Reims que l’on quitte rapidement pour prendre sur la gauche l’avenue de la Gare qui file tout droit jusqu’à notre point de départ
2.20 mn Fin de la balade.