Accueil / Randonnée pédestre / Grande Bretagne / SOMERSET

Ouvrages disponibles
auprés de 
Carnet de Sentier
59, rue Libergier
51100 REIMS
potierd@wanadoo.fr 

Saint-Nicaise

Opera

Boulingrin

Facade

Temple

Cité-Jardin

Randonnées dans le parc d'Exmoor




Randonnées dans le Parc National d'Exmoor

Le Parc National d"Exmoor, créé en 1954, se situe dans le Somerset et, pour partie, dans le Devon. D'une superficie de près de 700km2, le parc est composé d"un haut plateau situé à une altitude d'environ 500m, parcouru de vallées profondes. Son sommet, le Dunk
ery Beacon, culmine à 519m.
Bordé au nord par une côte pittoresque, le Parc National d"Exmoor offre une palette de paysages contrastés, des landes couvertes de bruyère aux vallées boisées secrètes et profondes. C'est un lieu idéal pour la pratique de la randonnée, la modeste altitude des lieux ne devant pas masquer le caractère parfois abrupt d"un terrain riche en difficultés de toutes sortes. De nombreux et charmants villages trouvent leurs origines dans l'implantation de populations saxonnes vers le VI°siècle. Aussi le patrimoine architectural s"harmonise parfaitement à la beauté des paysages. Le point de chute pour ce séjour dans le Somerset est Dunster, joli village ancien, proche du littoral et voisin de la station de Minehead.
Charme et qualité pour un hébergement en hôtel ou en B&B sont au rendez-vous et il faut souligner le caractère particulièrement accueillant et bienveillant de la population locale.


Première journée

Pour se rendre à Dunster, on peut bien sûr utiliser Shuttle ou ferries, sinon, on choisira une liaison aérienne avec les aéroports d’Exeter ou de Bristol, distants d’environ respectivement de 69 et 92 km de Dunster. Une fois rendu sur place on profitera de la deuxième partie de la journée pour se consacrer à la découverte de Dunster.



Dunster
Dunster était primitivement un port qui connut, jusqu’au XII° siècle, une activité prospère dans le commerce des haricots, de l’orge, du vin et de la laine en provenance du Pays de Galles. Après que l’océan se fut retiré, Dunster s’est retrouvé à 3 km des côtes. Devenue un important marché de laine, la ville s’équipa en 1609 du Old Yarn Market, encore visible au centre du village, qui était le marché des laines et des tissages.
L’église Saint Georges ( XII°) qui s’inscrivait dans une abbaye bénédictine, accueille les tombes de la famille Luttrell qui possédait, entre autre, le château qui domine le village. Construit en grès rouge, Dunster Castle, aujourd’hui propriété du National Trust (depuis 1976), est érigé sur les fondations d’un premier château de l’époque normande (XI°). Conservant une porte médiévale du XV°, le bâtiment actuel fut considérablement remanié entre 1868 et 1872 par Anthony Salvin pour la famille Luttrell qui résidait en ces lieux depuis près de 6 siècles. Aujourd’hui, il se présente sous l’aspect d’un manoir jacobin fortifié.
De belles promenades dans le village permettent la découverte du moulin (Watermill), d’un pigeonnier médiéval (Dovecote) ou bien encore d’une grange du XVI° (Tithe Barn).


Merci à Adrian Kellett qui a imaginé et organisé ces deux très belles journées de marche dans cette région qu'il affectionne particulièrement ; merci aussi à Lorna Kellett et Richard Perkins qui l'ont aidé et accompagné.





Deuxième journée

Randonnée à Dunkery Hill, depuis Horner jusqu’à Dunster

Temps de marche : environ 4h50mn
Longueur : 17,2 Km
Dénivelé positif : 867 m





Depuis Dunster, on se rend, par la route, à Horner et, plus précisément, au lieu-dit "Horner Vale", grande ferme en bord de route. A l’angle d’une pelouse, dans le virage, un chemin bien tracé part plein sud ; un panneau donne la direction : "Horner Woods".



00.00mn     Départ
18.00mn        Alors que l’on progresse en forêt, on tourne à gauche pour franchir une première passerelle sur la rivière
21.00mn        On franchit à nouveau le ruisseau que l’on suit côté gauche
22.00mn        Fourche ; prendre le chemin de droite. On progresse en forêt, direction est/ est-sud
27.00mn        On ignore le chemin qui part à gauche pour aller tout droit
en suivant l’indication « Priest way/Stoke pero
28.00mn        Nouveau franchissement de la rivière par une passerelle doublée d’un gué
29.00mn        Tout droit devant soi en oubliant le chemin qui part à droite
33.00mn        Passerelle sur la rivière pour un nouveau franchissement
35.00mn        On repasse la rivière
37.00mn        Re-franchissement de la rivière que l’on suit par la gauche
38.00mn        Enième passerelle qui nous renvoie côté droit du cours d’eau. On marche au sud
43.00mn        Barrière et route macadamisée ; on suit la route qui file ouest/ouest-nord
48.30mn        Tourner à gauche à la passerelle et quitter la route goudronnée
49.30mn        Vigilance ! Ne pas prendre le beau chemin droit devant soi mais faire un crochet par la droite au niveau d’un faux gué et suivre la rivière par le côté gauche
51.00mn        On tourne à gauche pour remonter une série de lacets
55.00mn        On laisse le chemin principal pour prendre le passage canadien et franchir la porte
59.00mn        Au sortir de la forêt, on arrive sur une barrière que l’on franchit pour suivre plein sud dans une belle prairie. On traverse alors, vers les grands arbres une ancienne aire de peuplement (settlement). Enfin, on franchit une barrière pour s’engager dans la lande
01.02mn        Tout droit à la croisée de chemins
01.15mn        Après une longue et âpre montée, arrivée au sommet de Dunkery Hill (519m), surmonté de tumulus ou cairns en pierre datant de l’âge de bronze. Largement restauré et entretenu, le tumulus sommital se nomme Dunkery Beacon. Point haut du Somerset, il offre une exceptionnelle vue panoramique sur un paysage dénudé de landes romantiques. On quitte ce haut lieu par le nord-est pour traverser la lande en légère descente ; là paissent les poneys d’Exmoor
01.40mn        Traversée d’une route goudronnée, on poursuit vers l’ouest
01.45mn        Fourche ; prendre le chemin de droite ; descente agréable au sein d’une végétation qui commence à se diversifier (ajoncs, fougères). Entrée dans la forêt en évoluant vers le nord.
02.25mn        Après une pause en lisière de forêt, on rejoint une route goudronnée ; prendre à gauche et suivre la route en lacets qui mène à Brockwell puis Wootton Courtenay. Traversée des villages (épicerie pour ravitaillement possible)
02.37mn        de la petite route goudronnée on passe sur une plus modeste en direction de Dunster
02.45mn        Dans un virage, franchir la barrière en bois avec passage pour attaquer une franche remontée dans la prairie
02.48mn    Franchissement d’un nouveau passage puis entrée en montée dans la forêt
02.50mn        Après une courte mais rude côte, prendre tout droit à la croisée de chemins
02.54mn    Fourche ; prendre à droite
02.56mn    Croisée de chemins ; prendre face à soi
03.00mn    On rejoint une large piste que l’on suit par le nord
03.02mn    Jonction avec une autre large piste ; on suit la direction Dunster
03.03mn    Bifurcation ; prendre à gauche (marque bleue sur poteau) puis tourner à la droite aussitôt, à la piste suivante
03.05mn    On évolue sur le plateau pour continuer tout droit en ignorant le chemin de gauche
03.09mn    Fourche ; prendre à droite
03.20mn    Bifurcation ; on tourne à gauche puis tout de suite à droite par le chemin herbeux en lisière de forêt
03.23mn    Chemin sur la gauche, on continue tout droit
03.25mn    Fourche ; on prend le chemin qui descend vers la forêt. Au bas de la descente, franchissement d’un ruisseau ; arrivée sur un chemin que l’on prend à droite (marquage bleu)
03.42mn    On passe le ruisseau pour tourner à droite puis à gauche au panneau indiquant un sentier équestre (bridleway)
03.49mn    Croisement ; on remonte le chemin fléché Dunster
03.52mn    Croisée de chemins ; prendre tout droit
03.57mn    On arrive au sommet en ignorant le chemin qui vient de gauche
03.59mn    Fourche ; prendre à droite
04.01mn    Fourche ; prendre à gauche en montant
04.05mn    Fourche ; prendre à droite, toujours en montée. On arrive sur un beau plateau bordé à droite d’une large dépression semi-circulaire nommée « Le siège du Diable ». De là on engage le chemin de descente et l’on aperçoit rapidement le château de Dunster. On arrive au village par une longue descente assez raide qui aboutit au nouveau cimetière. On longe le cimetière par la gauche.
04.40mn     Arrivée à Old Yarn Market, sur la place centrale et fin de la randonnée.


Troisième journée

Randonnée par monts et vallées autour de Culbone Hill

Temps de marche : environ 5h00mn
Longueur : 18,3 Km
Dénivelé positif : 972 m







Pour cette deuxième journée de marche, il faut se rendre à Porlock Weir qui sera le point de départ et de retour de cette très belle balade d’environ 18 Km. Porlock Weir est un charmant petit port qui est déjà évoqué dans des chroniques anglo-normandes en 1052 alors qu’il avait reçu la visite des danois dés l’an 86. Ce lieu connut son heure de gloire par son activité de fret liée à l’approvisionnement du charbon en provenance du Pays de Galles voisin (côte visible par temps clair). L’endroit est réputé pour sa forêt immergée due à la brusque augmentation du niveau des eaux lors de la fonte des calottes glaciaires il y a 10 000 ans. On peut voir aujourd’hui de nombreux troncs d’arbres fossiles émerger d’un environnement marécageux.



00.00mn       Le départ se fait par un petit chemin qui file à l’angle de "The Ship Inn" avec un panneau
                           indiquant Culbone.
02.00mn        Barrière en bois ; on longe une prairie
04.50mn        Passage canadien ; on rejoint une route goudronnée que l’on suit par la droite
10.00mn        On ignore le chemin de gauche pour continuer sur Culbone
11.30mn        Arrivée à un octroi qui impose, encore aujourd’hui, un droit de passage pour l’usage de la route qui le franchit. Il faut prendre le chemin à droite après la barrière blanche
15.00mn        Passage couvert sous des éléments de maçonnerie qui soutenaient une demeure victorienne
17.00mn        Barrière ; tourner à gauche par des marches
19.30mn         Petite montée en lacets ; on arrive sur un chemin et l’on tourne à gauche puis l’on prend à droite après les ruines. Nouvelle fourche ; prendre à droite, direction Culbone church
24.00mn         Fourche ; prendre à droite le chemin qui amorce une descente
25.00mn         On prend le chemin latéral à droite
39.00mn         Nouvelle bifurcation ; prendre à droite
51.30mn         Petit pont au pied d’un beau bâtiment qui domine l’église de Culbone en contrebas

Culbone Church
Cette charmante petite église est comme enchâssée au creux de la vallée, accessible uniquement par un chemin. Elle n’en n’est pas moins ouverte au culte et ce depuis son édification, probablement à l’époque pré-normande. Elle a la réputation d’être la plus petite paroisse d’Angleterre. Un joli cimetière la borde à l’est ; on y voit majoritairement des tombes de la famille Red.

On repart en franchissant la petite porte en bas du cimetière et l’on passe sous l’arche du pont
58.30mn         Chemin en montée qui mène à un portail en bois
01.00mn        Arrivée sur un chemin de traverse que l’on prend à gauche en direction de Silcombe
01.04mn        Portail en bois ; on sort de la forêt pour émerger sur le plateau en prairies
01.08mn        Barrière en bois ; on rejoint une route et l’on a rapidement devant soi les bâtiments de Silcombe Farm
01.10mn        De la ferme que l’on contourne par l’arrière, on prend la voie goudronnée qui s’élève
01.42mn        Barrière en bois ; on arrive sur une route que l’on suit en descendant
01.44mn        Le chemin mène à Broomstreet Farm. On s’engage à droite, en direction de Lynmouth/County gate.
On évolue au long de riches pâturages vallonnés qui ondoient au dessus de l’océan
01.52mn        Barrière en bois ; continuer face à soi sur le chemin bien marqué qui est signalé par un gland
01.56mn        On débouche sur une prairie pour tourner tout de suite à gauche en direction d’ Oareford/County gate.
Le chemin, peu marqué dans l’herbe, remonte vivement à travers une belle pâture
02.04mn        Une fois franchie une nouvelle barrière, on continue cette vigoureuse montée
02.08mn        Arrivée au sommet (409m) et superbe panorama
La descente se fait en suivant le grillage vers la route que l’on perçoit en contrebas
02.11mn        Arrivée sur la route ; prendre à gauche puis 150 m plus loin, emprunter le chemin qui part en biais
vers la droite, en direction d’Oareford
02.19mn        Tout droit, sans se soucier du chemin qui part à gauche
On progresse sur une lande dans un paysage paisible marqué au loin par de beaux vallonnements
02.28mn        Fourche ; prendre tout droit (marquage bleu)
Après une pause pique-nique, on reprend le cheminement en descente
02.35mn        Barrière en bois avec marquage bleu que l’on franchit pour entamer une brève descente en lacets
02.38mn        Jonction avec une petite route à la confluence de 2 rivières (Weir & Chalk water) avec un gué et un
pont en pierre. Prendre à gauche pour suivre la route.Au bout de 100m, prendre complètement à droite à la fourche pour faire un aller-retour dans la très belle vallée sauvage de Chalk water.
On suit le chemin jusqu’à ce qu’il disparaisse dans la végétation et l’on revient sur ses pas dans ce très bel environnement
03.05mn        Retour sur la route goudronnée pour tourner à droite
03.12mn         Robber’s bridge, vieux pont en pierre sur la rivière Weir ; quitter la route goudronnée pour
prendre le chemin en terre, au nord, vers la barrière en bois ; une fois franchie, prendre à droite à la fourche en suivant le panneau « bridleway ». Le chemin s’élève en bord de lande pour dominer la vallée de Met Combe
03.30mn         Croisée de chemins, avec faisans ; continuer tout droit
03.35mn         Point culminant de la journée (406 m) Culbone stables où se trouve Culbone Inn pour s’offrir
une pinte de bière dans le pub le plus élevé du Somerset !
03.45mn         On quitte l’auberge pour prendre brièvement la route vers la droite et tourner tout de suite
à gauche en direction de Minehead et Yarner Farm par une route goudronnée (marquage bleu)
03.46mn        On abandonne la route pour franchir un passage canadien qui mène à Culbone Stone.
Le parcours se fait dans un bois dense, tapissé de fougères jusqu’à une aire dégagée au centre de laquelle est érigée la pierre de Culbone
03.52mn        Culbone Stone, pierre levée d’environ 1 m de hauteur fut découverte en 1940. Elle est estimée remonter aux alentours du VII° siècle. Sa gravure représente une croix inclinée à 45°, incluse dans une roue, prolongée d’une engravure latérale. On suppose que la pierre a été déplacée dans le passé
03.55mn        On revient sur ses pas jusqu’à la route que l’on poursuit par la gauche
03.57mn        Tout droit sans se soucier du chemin qui part à gauche
03.58mn        On quitte la route pour prendre, à la barrière, un beau chemin en direction de Pittcombe Head
04.06mn        Continuer sur le chemin principal, dans une large combe (Smalla Combe), sans se soucier
des stupides faisans omniprésents
04.16mn        Tourner à gauche en suivant l’indication Porlock Weir
04.18mn        Traversée en latéral de Pitt Farm
04.22mn        Jonction avec la route ; continuer tout droit en direction de Porlock
04.25mn        Tourner à droite toujours dans la même direction puis franchir une barrière en bois
04.35mn        On suit à gauche, toujours vers Porlock Weir et on engage plus vivement la descente dans Worthy Combe, en forêt
04.38mn        Croisée de chemins ; tout droit en suivant le balisage bleu
04.46mn        Au niveau d’une conduite d’eau semi-enterrée au sol, on tourne à gauche (marque bleue) en descente
04.54mn        On rejoint la route que l’on prend sur la droite
04.56mn        Sur la route, on tourne à gauche pour aller vers le village
05.00mn       Arrivée à Porlock Weir et fin de la randonnée




Au terme de ces deux très belles journées de marche et de contemplation, à la découverte du Parc National d’Exmoor, on pourra s’offrir, sur le chemin du retour, vers l’aéroport, la visite d’Exeter et de son intéressante cathédrale.



Exeter (115 000 habitants), oppidum celte puis ville romaine, constituait l’avant-poste de l’Empire romain au sud-ouest de l’Angleterre. Successivement attaquée par les Vikings puis conquise par les Normands, elle connaîtra, bien des siècles plus tard un lent déclin durant la période de la révolution industrielle et sera enfin l’objet d’intenses bombardements allemands en 1942 qui ruineront une grande partie de son patrimoine architectural.
La Cathédrale fut fondée en 1050. Recomposée au fil des siècles, elle apparaît aujourd’hui comme un des rares exemples du style gothique-normand avec, en particulier, une exceptionnelle nef longiligne considérée comme la plus longue au monde. Les beaux piliers polylobés sont en marbre de Purbeck. Un grand jubé (screen) sépare nef et chœur. Sur la place largement dégagée de la cathédrale, on verra quelques beaux bâtiments anciens qui ont échappé aux destructions. Un dernier conseil pour visiter Exeter, dont le centre urbain est piétonnier, consiste à recommander l'usage de la très pratique navette située tout près de l'aéroport. Là, un parking gratuit permet de laisser son véhicule et de rejoindre en 10 mn le centre-ville. Pratique et sans souci !

En bref

A propos du National Trust
Fondé en 1895 par trois philanthropes en réaction au développement de l'industrialisation galopante (déjà !), le National Trust se posa en gardien de la tradition nationale et de la sauvegarde du patrimoine par l'acquisition de lieux, de terres ou d'immeubles propres à être conservés et protégés. Aujourd'hui, le National Trust, association caritative non-gouvernementale tire ses ressources des cotisations de ses adhérents (3,5 millions de membres !), de dons et legs ainsi que des droits de visites et des boutiques sur sites. 52 000 membres du National Trust ont donné 2,3 million d'heures à l'entretien et à la vie de l'organisation cependant que c'est un total de près de 50 millions de visiteurs qui ont été accueilli.
www.nationaltrust.org.uk