Accueil / Randonnée pédestre / Randonnées en France / Languedoc-Roussillon / Randonnée dans les Cévennes sur les pas de Stevenson

Ouvrages disponibles
auprés de 
Carnet de Sentier
59, rue Libergier
51100 REIMS
potierd@wanadoo.fr 

Saint-Nicaise

Opera

Boulingrin

Facade

Temple

Cité-Jardin

Randonnée dans les Cévennes sur les pas de Stevenson jour 1

Page suivante >>>

Sur les traces de Stevenson

Jour 1

Le Monastier-sur-Gazeille - Landos (30Km environ)

Départ depuis Le Monastier-sur-Gazeille, séjour à l'auberge du Moulin de savin.

00.00 Départ du Moulin de Savin, à l'angle de l'entrée de l'auberge, par un beau chemin qui s'élève en direction S-SW.
12.00 Après une rapide montée, on ignore le petit embranchement sur la droite.
24.00 Le chemin évolue maintenant en courbe de niveau, toujours dans la forêt.
32.00 Sortie de la forêt ; belle vue à droite sur les monts du Velay.
42.00 Dans une belle montée, continuer tout droit sans se préoccuper du chemin qui arrive de la gauche.
45.00 “Le Cluzel“, passage sur le goudron pour la traversée du hameau, puis légère descente avant de remonter vers Courmacès. On évolue à une altitude d'environ 950m.
49.00 Courmacès ; petit oratoire à l'entrée du village.
On franchit le village en allant vers l'ouest après avoir traversé la route.
Jolie descente en fond de vallon.
01.10 “Le Cros" que l'on traverse en tournant à droite puis à gauche. Belles maisons.
01.12 Au lavoir, on file droit devant soi.
01.14 Au débouché du chemin de terre, route goudronnée que l'on prend par la droite.
01.30 Arrivée à Saint Martin-de-Fugères.
01.35 Au cœur du village, tourner à gauche au calvaire près de l'église. On sort par le bas du village en longeant de beaux bâtiments en pierre volcanique ; le chemin est commun aux GR70 et GR3.
01.59 Belle longère au lieu-dit “Prémajoux. Là commence la descente vers le lit de la Loire.
02.19 Après une agréable descente, arrivée à Goudet où l'on franchit la Loire. Le village est dominé par le château de Beaufort. Partiellement détruit pendant la guerre de Cent Ans après avoir résisté aux anglais en 1382, il fut rebâti au XV° siècle et servit à la défense des lieux lors des guerres de religions.
02.24 Franchissement de la Loire.
02.32 Passant au pied de la butte du château, quitter la route goudronnée en tournant à gauche pour remonter sur le plateau.
02.48 Au terme d'une côte assez raide on arrive au lieu-dit “La Faye“ et l'on prend à droite la direction d'Ussel.
02.57 Traversée de Montagnac (alt. 956m).
03.08 On évolue sur le rebord du plateau en direction du SW.
03.18 Franchissement de la D54 ; après la descente pour franchir le lit de la rivière, il faut tourner à gauche après “La Bernarde“ pour remonter sur le plateau par un large chemin bien tracé (la carte IGN indique encore le parcours par la route).
03.39 Arrivée à Ussel.
C’est ici que Stevenson connaît les pires difficultés avec Modestine ; rien ne va plus, le paquetage, mal arrimé ne cesse de tomber et l’ânesse refus toute autorité de son propriétaire…
Au calvaire, on suit la D491 en direction de Landos. A la sortie du village, quitter la route et prendre un chemin à droite vers l’ouest.
03.50 Au réservoir d’eau, on passe à gauche.
03.52 Le cheminement, sur un terrain parfaitement plat autour de 1100 m d’altitude, se fait sur un agréable sentier de pouzzolane dont on apercevra une carrière un peu plus loin à droite. Face à soi se profile la fière silhouette du volcan du Bouchet.
04.17 Alors que l’on progresse vers Bargettes, on longe, sur la droite, de vastes pacages de chevaux.
04.30 Bargettes ; le petit village est traversé par la N86. Le petit abri bus, en bois nous offre un peu de chaleur pour faire une pause en étant protégé du vent frais… On franchit la route pour continuer sur le chemin en direction NW.
04.51 A un croisement qui indique, à gauche, le chemin de la Regordane, on continue tout droit.
05.06 Hameau de Preyssac (1156m).
05.11 A la fourche, prendre à gauche.
05.26 On devine, face à soi, “Le Bouchet-Saint-Nicolas“
05.30 Tourner à gauche.
05.40 Arrivée au “Bouchet-Saint-Nicolas“ où Stevenson fit étape involontairement car il souhaitait en fait faire étape au bord du lac du Bouchet, dans le cratère du volcan. Il décrit un village pauvre et une auberge des moins prétentieuses à la nourriture sommaire et au vin médiocre. Toutefois, c’est grâce à l’aubergiste du Bouchet que Stevenson va apprendre l’usage de l’aiguillon et enfin pouvoir “prendre la main“ sur Modestine. L’auberge était alors dans la maison, au centre du village, ornée de curieuses sculptures primitives en bas-relief. Au centre du village, au niveau d’une sculpture en bois de Stevenson d’un goût douteux, on tourne à gauche pour suivre le chemin qui file au sud vers Landos.
06.03 A une fourche, on ignore le chemin de droite.
06.50 Carrefour ; prendre la route goudronnée vers la gauche.
07.09 Arrivée à Landos par un joli pont.

Le gîte communal, très confortable et bien équipé, se trouve à droite sur la D88, vers la sortie du village

 

Page suivante >>>