Accueil / Randonnée pédestre / Randonnées en France / Languedoc-Roussillon / Randonnée dans les Cévennes sur les pas de Stevenson

Ouvrages disponibles
auprés de 
Carnet de Sentier
59, rue Libergier
51100 REIMS
potierd@wanadoo.fr 

Saint-Nicaise

Opera

Boulingrin

Facade

Temple

Cité-Jardin

Randonnée dans les Cévennes sur les pas de Stevenson jour 2

 

<<< Page précédente | Page suivante >>>

Sur les traces de Stevenson


Jour 2

Landos - Cheylard-l'Evêque (un peu plus de 30Km)

Départ de Landos

00.00 Le chemin (GR70) part à l’angle de la mairie, au centre du village.
00.05 Fontaine et lavoir ; on va tout droit.
00.07 Fourche ; ignorer le chemin de gauche.
00.13 Croix à la croisée de chemin ; continuer tout droit.
00.22 Prendre à gauche sur une piste transversale puis à droite.
00.39 Bitume ; on parvient au-dessus de Jagonas.
00.42 A l’entrée de Jagonas, tourner à gauche. Dans le village, château du XIII° remanié ultérieurement.
00.54 Après une belle montée sur route goudronnée, on quitte par un chemin de terre.
01.08 Retour sur le macadam et arrivée à Arquejols.
01.13 Tourner à gauche puis descendre dans le vallon ; on passe au pied du viaduc.
Construit en 1908, cet impressionnant viaduc ferroviaire haut de 45m et long de 209m est aujourd’hui désaffecté.
01.23 A une petite croisée de chemin, on file tout droit, le chemin s’élève régulièrement.
01.26 Passer sous le pont du chemin de fer puis suivre la voie ferrée.
01.40 Le chemin s’élève doucement vers le S-E.
01.55 Franchissement de la D284.
01.55 On quitte le macadam ; le cheminement est commun aux GR 70 & 700.
02.07 Droit devant soi à la croisée de chemins.
02.16 Tourner franchement à gauche pour s’engager dans un raidillon.
02.35 Entrée dans la forêt.
02.40 On évolue dans une pinède en exploitation ; tourner en épingle à cheveu pour redescendre légèrement (La Fagette 1265m).
02.55 Après une belle descente en forêt, on rejoint la D40 au dessus de Pradelles. Chemin à droite, à flanc de coteau, en contre-bas de la route.
02.58 Entrée dans Pradelles par la rue Stevenson.
03.02 Jonction avec la D40 qui mène vers le centre-ville et se raccorde sur la N88.
Traversée de Pradelles bien indiquée, on emprunte de jolies rues anciennes bordées de belles demeures. Pradelles (Les plus beaux Villages de France) a eu son heure de gloire…mais sent un peu l’abandon.  Sur la voie Régordane reliant l’Auvergne au Languedoc, cette ancienne place forte était une étape importante pour les marchands important les denrées du Midi ainsi que pour les pèlerins en route vers Saint-Gilles et venant du Puy-en-Velay. Sur la Place de la Halle, belles maisons des XV° et XVIIème siècles. Une grande partie des maisons du centre-ville semblent fermées depuis pas mal de temps. Cette observation vaut pour la plupart des bourgs traversés qui semblent désertés au profit des campagnes avoisinantes qui voient se construire nombre de maisons neuves.
03.14 Sortie de Pradelles ; passer à droite du cimetière, Place du Père Charles Boyer.
On s’engage sur un large chemin.
03.23 Franchissement de la D28, le chemin se poursuit en direction SW.
03.58. On repasse sur le goudron pour rejoindre Langogne.
04.07 Franchir le pont sur l’Allier pour entrer dans Langogne, puis tourner à droite en direction des abattoirs…
04.15 Après un cheminement peu enthousiasmant en zone industrielle, le chemin tourne à gauche et passe sous le pont SNCF et tourne à nouveau à gauche en direction de la gare.
04.25 Calvaire, suivre les indications dans un environnement quelque peu déprimant…
04.35 On est au centre-ville ; se méfier des prédictions météo des commerçants, la pluie est arrivée moins d’une demie heure après que l’on nous ait assuré d’un après-midi ensoleillé ! A noter la belle halle de 1743. On quitte Langogne (en direction du stade) sans trop de regret pour rentrer dans le pays de la “Bête“, c’est à dire le Gévaudan.
04.46 Suivre la route en direction de Brugeyrolles.
05.02 Fin de la route, on repasse sur la terre en prenant à droite.
05.14 Tourner à droite au lieu-dit “Les Grands Champs“ pour aller en direction du Monteil.
05.36 Tourner à gauche et descendre dans la forêt en direction de Saint Flour-du-Mercoire.
05.40 Descendant toujours dans la forêt, prendre à droite à la fourche.
05.46 Passage d’un gué.
05.49 Franchissement de la rivière sur pont puis vive remontée par la route vers Saint Flour-du-Mercoire ; il pleut abondamment ce qui gâche le plaisir et noie le paysage dans la grisaille.
06.01 Saint Flour-du-Mercoire. La Bête du Gévaudan y fit ses premières victimes au cours de l'été 1764. Au centre du village, statue de Saint Roch.
06.09 Calvaire à la sortie du village, on quitte la D71 par un chemin de terre à droite.
06.23 Prendre à gauche, une large piste.
06.31 On suit toujours le chemin principal qui s’élève doucement (1135M).
06.44 Prendre la route à gauche pour rejoindre Sagne-Rousse, que l’on traverse et, comme nous l’avons fait car il pleuvait copieusement, l’on peut rester sur la petite route qui file plein sud sur Laubarnès.
07.34 Trempés mais heureux d’arriver à Cheylard-l’Evêque.

 

<<< Page précédente | Page suivante >>>