Accueil / Randonnée pédestre / Randonnées en France / Languedoc-Roussillon / Randonnée dans les Cévennes sur les pas de Stevenson

Ouvrages disponibles
auprés de 
Carnet de Sentier
59, rue Libergier
51100 REIMS
potierd@wanadoo.fr 

Saint-Nicaise

Opera

Boulingrin

Facade

Temple

Cité-Jardin

Randonnée dans les Cévennes sur les pas de Stevenson jour 4

<<< Page précédente

 Sur les traces de Stevenson


Jour 4

Chasseradès - Pont-de-Montvert (finalement moins que prévu…)

Départ de Chasseradès

“La grosse journée“, plus de 37 Km qui doit nous mener à Pont-de Montvert en passant par le Pic de Finiels, si le temps le permet…

00.00 Départ de l’hôtel pour prendre la route en direction de Mirandol. La région est rude à l’image de son climat : en témoignent les vastes bâtiments anti-neige qui recouvrent la voie ferrée dans les lieux les plus exposés aux risques de congères.
00.19 En suivant la D6 on parvient à Mirandol où un petit chemin sinueux permet de rejoindre le GR en fond de vallon.
00.24 Sortie de Mirandol, remontée puis épingle à cheveu sur la droite et enfin tourner à gauche pour s’engager dans un beau chemin.
00.29 Tourner à droite au sommet du raidillon.
00.48 “L’Estampe“ que l’on traverse par la route goudronnée.
01.03 Quitter la D120 en tournant à droite au niveau d’un captage d’eau. On s’engage dans le Massif du Goulet.
Le temps n’est guère engageant et laisse deviner de grosses accumulations nuageuses vers le Mont Lozère.
01.23 Au terme d’une agréable montée, prendre à droite la route goudronnée.
01.38 Vaste croisée de chemins, prendre le second à gauche (stèle en mémoire d’un employé de l’O.N.F.) puis franchir une barrière métallique.
01.52 Fourche, prendre à droite, en descente.
02.09 Tourner à droite, on évolue dans une forêt dense.
02.13 Traversée du hameau ruiné de Serreméjan.
02.19 Tourner vivement à droite.
02.32 Tourner à gauche (épingle à cheveu), le chemin part S-W  puis S pour s’infiltrer entre les 2 massifs débonnaires de Chalsadès et Frachassou.
02.45 Croisée de chemins, prendre à droite puis de suite à gauche le chemin qui descend dans la forêt.
02.56 Fourche, prendre à droite.
03.15 Jonction par la droite avec une large piste.
03.37 Après une franche montée, on se dirige vers “Les Alpiers“.
03.49 replat ; jonction avec la route pour arriver 5minutes plus tard au hameau des Alpiers à pied…
04.25 On parvient au Bleymard après quelques 300m de dénivelée.
La vue quand on lève les yeux n’est guère encourageante vers le mont Lozère…
Etape imposée avant d’attaquer la montée dans un café restaurant dont le propriétaire, particulièrement stupide ne comprend pas que l’on ne souhaite qu’un encas et impose son menu du jour. Le Chemin de Stevenson est quand même le théâtre de certains comportements éloignés des attentes des randonneurs…
Dans le village, prendre à gauche en suivant la D20
04.32 AU niveau du collège, dans la remontée, fourche avec calvaire, prendre la voie médiane ; le chemin est commun aux Gr 7-44-68 et 70.
04.55 Après une vive montée dans la tempête et dans les nuages, on suit le chemin sur la droite pour parvenir au Chalet du Mont Lozère.
05h00 Silence radio à partir de là ; nous sommes dans les nuées avec un vent en rafale et une visibilité de moins de 250m. Je passerai là aussi sur l’imbécilité notoire du gérant de l’hôtel de la station de ski qui se refuse à nous donner toute indication sur la possibilité de passer le pic de Finiels ; il se contente d’un vague ricanement et d’un “vous verrez bien …“ vraiment remarquable et réconfortant. Par contre, un bref échange avec le facteur qui fait là sa tournée nous interpelle : “ ce n’est pas un temps pour la promenade“, nous dit-il, dubitatif…
Prudents, nous engageons la montée vers le sommet avec pour objectif de ne poursuivre que tant que nous avons la montjoie suivante visible.
Malheureusement les conditions se dégradent et la neige s’épaissit, profonde de 30 à 40 cm, ce qui, sans raquette est des plus inconfortables. Arrivé vers 1600m, à moins de 2 Km du sommet, sans aucune visibilité et en pleine tourmente, nous choisissons la prudence et préférons rebrousser chemin en suivant nos traces jusqu’au Chalet refuge de la station.
Là, nous rencontrons un homme charmant et prévenant qui très aimablement nous emmène par la route jusqu’au Pont de Montvert, ce qui constituera la fin de cette quatrième étape et de cette randonnée sur les traces de R.L. Stevenson.

Affaire à reprendre une autre fois, la météo étant catastrophique et ne laissant pas présager d’amélioration pour les jours suivants.

Fin de la première partie.

 

<<< Page précédente